VIVONS L’ÉNERGIE
AUTREMENT
LE BLOG

Changement d’heures : la fin est proche ! Que va-t-il se passer en France ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Instauré en France suite au choc pétrolier de 1973-1974 puis harmonisé à l’ensemble des pays de l’Union Européenne en 1998, le changement d’heures est une mesure initialement destinée à économiser de l’énergie. Chaque année, en mars et en octobre, l’Europe avance ou recule d’une heure pour s’adapter à la lumière du jour et réduire ainsi le temps d’éclairage électrique. Mais nombreux sont les citoyens européens remettant en question cette mesure. C’est pourquoi, la Commission Européenne a organisé une consultation citoyenne au cours de l’été 2018. Si plus de 80% des répondants souhaitent mettre fin au changement d’heures, il règne encore une forte indécision sur l’heure à adopter. Heure d’été ou heure d’hiver, rien n’a encore été défini. Pour quel choix optera la France ? Quand le changement d’heure prendra-t-il officiellement fin ?

Pourquoi autant de critiques sur le changement d’heures et pourquoi vouloir l’abolir ?

Deux fois par an, les citoyens européens doivent changer d’heure, passant à l’heure d’hiver à la fin du mois d’octobre puis à l’heure d’été vers la fin du mois de mars. Mais cette pratique, non universelle, est de plus en plus contestée.

Si le changement d’heure avait initialement pour but de réaliser des économies d’énergie, aujourd’hui cet argument n’est plus suffisant.  En effet, les économies d’énergie que ce système permet de réaliser sont minces. Selon une étude de l’Ademe, le passage à l’heure d’été serait bénéfique sur l’éclairage, notamment le soir, mais beaucoup moins sur le chauffage et la climatisation. D’après un rapport allemand, la consommation électrique diminuerait de 0,8% grâce au changement d’heures, soit une diminution de 0,2% de la consommation électrique annuelle du pays. Ces économies d’énergie restent très « marginales » donc et risquent même de s’atténuer progressivement en raison de l’évolution des équipements, de plus en plus conçus dans une optique d’économie d’électricité.

fin changement d'heures

Par ailleurs, certains rapports et études évoquent des conséquences sur la santé ou une augmentation des accidents de la circulation dus au changement d’heures. Toutefois, il ne s’agit que d’hypothèses non concluantes. Certaines personnes ressentent malgré tout un impact négatif sur leur sommeil, leur alimentation ou leur humeur à la suite d’un changement d’heures.

Consultation européenne sur le changement d’heures : un record de réponses obtenues 

Face au nombre croissant de critiques et de contestations, la Commission Européenne s’est emparée du sujet. Elle a lancé une consultation citoyenne pour recueillir l’avis des européens au sujet du changement d’heures. Cette consultation a engendré plus de 4,6 millions de réponses. Un nombre totalement inédit ! Les résultats, quant à eux, ne laissent aucun doute : 84% des européens interrogés sont favorables à l’abolition du changement d’heures.

Mais sa suppression n’est pas pour tout de suite. La Commission Européenne recommandait une suppression dès fin 2019. Mais le changement d’heures devrait officiellement prendre fin en 2021.

Heure d’été ou heure d’hiver ?

Reste à choisir à présent l’heure à adopter. La plupart des pays n’a pas encore tranché pour l’heure d’hiver ou l’heure d’été. Ce choix déterminant permettra de définir la date exacte du changement d’heure. Pour les pays choisissant de rester à l’heure d’hiver, le dernier changement sera en octobre 2021. Pour ceux optant pour l’heure d’été en revanche, le changement d’heures prendra fin au printemps 2021.

Les soixante-dix États concernés ont néanmoins conscience des complications que peut entraîner leur choix. La vie des citoyens risquent d’être en effet chamboulée si chaque pays choisit l’heure à adopter sans se concerter avec ses voisins, plutôt que de privilégier une harmonisation européenne. Les États membres ont donc décidé de se donner le temps de la réflexion dans l’espoir d’éviter un méli-mélo de fuseaux horaires.

En France, la commission des Affaires Européennes de l’Assemblée Nationale a organisé en février – mars  2019 une consultation en ligne sur la fin du changement d’heures. Plus de deux millions de réponses ont été enregistrées avec une large préférence pour l’heure d’été. Parmi les résultats :

  • 61,16% déclarent avoir une expérience négative du changement d’heures.
  • 83,71% souhaitent mettre fin au changement d’heure deux fois par an.
  • 59,17% ont choisi l’heure d’été.

fin changement d'heures

Si le changement d’heures prend officiellement fin en 2021 comme envisagé, les citoyens européens devront se livrer au changement d’horloge encore 5 à 6 fois.

Partager

Comments are closed.