VIVONS L’ÉNERGIE
AUTREMENT
LE BLOG

Changement d’heure : un procédé toujours aussi efficace ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Deux fois par an et ce depuis plus de 40 ans, 70 pays dans le monde se livrent au traditionnel changement d’heure, passant à l’heure d’hiver à la fin du mois d’octobre puis à l’heure d’été vers la fin du mois de mars. Mais si l’habitude d’avancer ou de reculer les aiguilles de sa montre est désormais acquise, peu de personnes connaissent réellement les origines et les raisons du changement d’heure. Est-il encore efficace quand il s’agit d’économiser de l’énergie ?

Pourquoi un changement d’heure ?

Un peu d’histoire…

Le changement d’heure ne date pas de ce siècle ! L’idée a en effet été évoquée pour la première fois en 1784 par Benjamin Franklin dans le but de suivre le changement des saisons et réaliser ainsi des économies d’énergie.

Mais ce n’est qu’en 1916 que le projet se réalise concrètement. Le changement d’heure est premièrement mis en place en Allemagne, puis au Royaume-Unis et en France. Le système est abandonné en France après la Seconde Guerre mondiale puis réinstauré en 1975, suite au choc pétrolier de 1973, dans le but de limiter les dépenses le temps des restrictions pétrolières.

Le changement d’heure a toutefois été harmonisé à l’ensemble de l’Europe en 1998 avec une même date de changement pour tous les pays de l’Union Européenne : le dernier dimanche de mars pour le passage à l’heure d’été et le dernier dimanche d’octobre pour l’heure d’hiver.

Quand changement d’heure rime avec économies d’énergie

Le principe est simple :

  • pour passer à l’heure d’hiver on recule d’une heure dans la nuit du samedi au dimanche ;
  • alors que le passage à l’heure d’été se fait en avançant d’une heure toujours dans la nuit du samedi au dimanche.

Mais pour quelle raison change-t-on d’heure ?

L’origine du changement d’heure est avant tout économique. Avancer d’une heure en été est une façon d’adapter les journées aux heures d’ensoleillement et profiter de la lumière naturelle plus longtemps afin de réaliser des économies sur l’éclairage. Ce procédé n’est appliqué que dans les pays qui subissent des variations de lumière en fonction de la saison, à savoir les régions tempérées (Europe, États-Unis, Canada, etc.). Au cours de l’année en effet la durée du jour varie en fonction de l’inclinaison de l’axe de la Terre autour du Soleil.

Le changement d’heure est-il vraiment efficace ?

Si le passage à l’heure d’été nous oblige à dormir une heure de moins, il permet néanmoins de repousser d’une heure le coucher de soleil et retarder ainsi l’utilisation de la lumière artificielle. En revanche, on réalisera difficilement des économies le matin au printemps. En effet, en avançant d’une heure on repousse également l’heure du lever du soleil, ce qui nécessite parfois d’utiliser l’éclairage intérieur au réveil. Ce n’est qu’au solstice d’été que les économies d’éclairage sont réellement efficaces car les jours sont plus longs et le soleil se lève avant la plupart des gens.

L’Ademe confirme toutefois les bénéfices réalisés grâce au changement d’heure : en 2009 les gains obtenus étaient de l’ordre de 440 GWh, soit l’équivalent de la consommation en éclairage d’environ 800 000 foyers.

Vers une fin de changement d’heure ?

Article mis à jour le 20/10/2018
2019 marquera la fin du changement d’heure. L’information a été annoncée début septembre 2018 par la Commission Européenne, suite à une consultation ouverte à tous les citoyens de l’Union européenne. Cette consultation a permis à tous ceux qui le souhaitaient de donner leur avis sur le passage à l’heure d’été au printemps et à l’heure d’hiver en automne. 84% des répondants ont ainsi confirmé qu’ils souhaitaient que l‘Europe supprime le changement d’heure.  

C’est à présent à chaque Etat membres de définir l’heure qu’il souhaite garder : heure d’été ou heure d’hiver. Alors qu’en est-il pour la France ? Le choix n’a pas encore été annoncé, notamment en raison des nombreuses différences d’ensoleillement entre le nord-ouest et le sud-est du pays. Une chose est certaine, tous les pays d’Europe ont jusqu’à avril 2019 pour faire leur choix. Si la France opte pour l’heure d’hiver, il faudra patienter jusqu’en octobre 2019 pour mettre fin au changement d’heures.

Partager

Leave A Reply