VIVONS L’ÉNERGIE
AUTREMENT
LE BLOG

Réduire sa facture d’énergie en été : 6 astuces imparables !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Faire des économies d’énergie pour sa facture, mais aussi pour la planète, c’est sans conteste un enjeu de taille ! Les beaux jours sont là, c’est le moment idéal de se lancer un défi énergétique ! Voici nos 6 astuces pour réduire sa facture d’énergie en été. À tester évidemment, sans modération…

1 – On veille à son débit d’eau

Les économies d’énergie, ça se passe aussi dans la salle de bain ! Avant le brossage de dents, on pense à installer un mousseur à son robinet. Aux alentours de 10 €, il permet de réduire de 50 % son débit d’eau… Ceci n’est pas négligeable !

Enfin, pour éviter que l’eau ne coule inutilement, le verre à dent est un indispensable. Et il va s’en dire qu’on privilégie les douches aux bains !

2 – On prend des douches fraîches

Oui, parce qu’en été, on préfère souvent les douches bien fraîches aux bains brûlants. Alors, voyons le bon côté des choses : les douches plus froides tonifient, et mettent de « bonne humeur » ! Pour les frileux, il existe des pommeaux de douches intelligents qui aident à contrôler sa consommation d’eau. Économiques et écologiques, ils permettent d’éviter la bonne douche froide quand on reçoit sa facture d’eau !

3 – On se rafraîchit sans se ruiner 

Avant, on avait un climatiseur énergivore et nocif pour l’environnement… Maintenant, on a la climatisation réversible ! Cette dernière utilise l’énergie de l’air extérieur pour chauffer ou refroidir l’intérieur de son logement. Quant à sa consommation énergétique, si on opte pour une climatisation avec pompe à chaleur air-air, celle-ci est bien plus rentable que celui d’un radiateur électrique : 1 Kwh d’électricité consommé restitue 3 Kwh de chaleur. C’est LE climatiseur idéal pendant la période estivale !

4 – On place sa chaudière en mode «eau chaude»

Les chaudières modernes sont dotées de capteurs de température extérieure ou d’un thermostat intelligent pour s’adapter automatiquement. Les plus anciennes, par contre, ont besoin d’un petit coup de pouce !

Alors, si votre chaudière n’est pas récente, avec les beaux jours, pensez à la mettre en mode « eau chaude ».  Cela évitera qu’elle ne se déclenche inutilement… Économies assurées !

5 – On jette un œil au réfrigérateur

On ne colle jamais -au grand jamais- un frigo au mur ! Au risque qu’il consomme deux fois plus d’électricité. On évitera, également, d’y mettre des aliments chauds, car ils élèvent la température du frigo en question, casse la chaîne du froid et accélère le développement des bactéries. Ce dernier devra, en sus, dépenser encore plus d’énergie pour retrouver sa température idéale…

Dans la mesure du possible, on privilégie également les repas froids qui ne nécessitent aucune cuisson ! Enfin, on pense à dégivrer réfrigérateur et congélateur tous les trois mois. Saviez-vous qu’une couche de givre de 3 millimètres entraîne une hausse d’environ 30 % de la consommation électrique ? Cela risque de « jeter un froid » sur votre prochaine facture.

6 – On fait des travaux de rénovation énergétique ! 

L’été reste la meilleure période pour effectuer des travaux de rénovation énergétique. Pourquoi ? Parce que c’est en été qu’on se prépare à l’hiver, quand le chauffage est davantage sollicité ! Ajoutons que des aides généreuses sont distribuées pour encourager la rénovation énergétique… Et pour augmenter la valeur de son logement, il n’y a rien de mieux !

Au final, cela vaut peut-être bien la peine de faire attention à sa consommation d’eau, d’électricité et de gaz. En respectant ces quelques conseils à l’année, réduire sa facture d’énergie en été pourrait bien rapporter !

Partager

Comments are closed.