VIVONS L’ÉNERGIE
AUTREMENT
LE BLOG

Heures creuses – heures pleines ou tarif de base, on choisit quoi ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lorsque l’on souscrit un contrat d’électricité auprès d’un fournisseur, on a le choix entre deux types de tarification ; le tarif de « Base » ou le tarif « Heures pleines/ Heures creuses ». Avec le tarif de « base », le prix de kWh est le même toute la journée. En optant pour le tarif « Heures pleines / Heures creuses », on bénéficie d’une double tarification du kWh en fonction de l’heure de la journée. Fixées unilatéralement par Enedis, les plages horaires des Heures pleines (16 heures par jour) et Heures creuses (8 heures par jour) ne peuvent être choisies ou modifiées par le client et sont différentes selon le lieu de résidence. De manière générale, les Heures creuses sont fixées entre 12h00 et 17h00 et 20h00 et 8h00. Pour connaître de façon précise la période Heures creuses de votre commune, la meilleure solution est de questionner son fournisseur ou de se reporter à sa facture si on a déjà choisi ce type de contrat.

Heures pleines / Heures creuses et tarif de base, quelle différence au niveau du coût ?

En tarification de « base », le prix du kWh reste le même quel que soit la période de la journée ou de la nuit, par contre le prix de l’abonnement demeure moins cher. Avec un contrat « heures pleines / heures creuses », le prix du kWh en heures pleines est plus cher (environ + 10%) que celui du tarif de base mais moins cher en heures creuses (environ -25%). Le prix de l’abonnement est aussi plus coûteux (environ + 20%).

Du coup, on choisit quel mode de tarification ?

Heures pleines – heures creuses ou tarif de base, comment faire le bon choix ? Le choix n’est pas aussi simple que cela car chaque cas est unique. En effet, selon la puissance de son compteur, son mode de vie, les habitudes d’utilisation de ses appareils électriques ou la typologie de ses équipements, il est utile de se poser les bonnes questions pour choisir la solution la plus adéquate. Pour se faire une idée précise, on prend le temps d’analyser ses habitudes et son niveau de consommation sur une année complète de consommation. Pour ce faire, on relève les kWH consommés sur sa facture et on les multiplie par le tarif des heures pleines et heures creuses indiqué par son fournisseur, en respectant les volumes consommés sur les différentes tranches horaires. À titre d’exemple, un foyer qui a l’habitude de faire tourner ses appareils électroménagers (machine à laver, lave vaisselle) et son ballon d’eau chaude la nuit pourra opter pour une tarif heures pleines – heures creuses. À l’inverse, un foyer qui utilise ses appareils et son ballon d’eau chaude à toutes les heures de la journée s’orientera sur un tarif de base.

Aujourd’hui, en France, le rapport est à peu près de 50-50 entre les foyers ayant choisi le tarif de base ou la double tarification. Preuve que votre choix, même si vous êtes proches, ne sera pas forcément le même que celui de votre voisin.

 

Découvrez le tarif Heures creuses – Heures pleines de GEG.

Partager

Leave A Reply