VIVONS L’ÉNERGIE
AUTREMENT
LE BLOG

Appareils énergivores : mieux les connaître pour faire des économies d’énergie

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Chacun a ses astuces pour faire des économies d’énergie chez soi : on éteint la lumière quand on sort d’une pièce, on ne surchauffe pas son logement, on met un pull quand on a froid… Bref, ces petits gestes, vous les connaissez bien et vous les avez tous adoptés. Mais connaissez-vous les appareils énergivores ? Faisons ensemble le tour des appareils domestiques et analysons ensemble leur consommation…

Les appareils de cuisson : ça chauffe !

Dans la cuisine et sans surprise, le four et les plaques de cuisson tiennent le haut du gratin ! Le four consomme environ 1 000 kWh par an et les plaques de cuisson entre 500 et 1 000 kWh selon les modèles.

Pour ne pas faire « flamber » ses factures d’énergie, on préférera :

  • côté équipement : choisir un four à chaleur tournante (il permet de réduire le temps de cuisson tout en dépensant moins d’énergie), four à catalyse et fours combinés, et des plaques en vitrocéramique ou à induction (elles consomment moins d’énergie que des plaques électriques traditionnelles car plus rapides à monter en température)
  • côté utilisation : couvrir casseroles et poêles (jusqu’à 20 à 30% d’économies) et éteindre plaques et four un peu avant la fin de cuisson. Les plats continueront à chauffer, cuire et mijoter sans consommer 1 kWh de plus !

Le chauffage et l’eau chaude : à surveiller de près

Selon l’ADEME, le chauffage et l’eau chaude représente 77% de la consommation énergétique d’un ménage. Les convecteurs et ballon d’eau chaude mal utilisés et/ou mal entretenus peuvent donc entrainer une surconsommation énergétique et alourdir d’autant sa facture.

D’ailleurs, saviez-vous que la consommation énergétique d’un radiateur électrique pouvait monter jusqu’à 1 000 kWh par an et deux fois plus pour un ballon d’eau chaude ?

Pour réduire la consommation de ces appareils énergivores sans perdre en confort, voici quelques conseils à suivre :

  • utiliser les heures creuses pour l’eau chaude sanitaire et régler le ballon d’eau chaude ou le chauffe-eau entre 50°C et 60°C
  • penser programmation et régulation pour ne pas surchauffer votre logement
  • remplacer, si possible, les vieux radiateurs électriques et privilégier accumulateurs et panneaux rayonnants
  • continuer à adopter de bonnes habitudes toute l’année en fonction des saisons

Le réfrigérateur et le congélateur : ils peuvent faire froid dans le dos !

D’une consommation énergétique annuelle allant de 200 kWh pour un réfrigérateur indépendant à presque 400 kWh pour un combiné réfrigérateur/congélateur, ils peuvent vite faire chauffer la facture d’énergie, sauf si on pense à :

  • dépoussiérer régulièrement l’arrière de son réfrigérateur et de son congélateur : sinon, c’est 30% de consommation électrique en plus !
  • placer cet électroménager loin des sources de chaleur (four, soleil, radiateur)
  • ne pas le coller au mur pour laisser librement circuler l’air
  • dégivrer régulièrement le congélateur et vérifier régulièrement l’adhérence des joints du réfrigérateur

Saviez-vous qu’il fallait aussi choisir son réfrigérateur en fonction de l’endroit où vous habitez et du lieu où vous l’installerez ? Pour éviter la surconsommation, il convient de sélectionner son appareil en fonction de sa classe climatique. C’est un conseil de l’ADEME à retrouver dans son guide « Réduire sa facture d’électricité » qui permet de faire le point sur les appareils énergivores.

Machine à laver et sèche-linge : optons pour un linge propre à moindre coût

La machine à laver représente jusqu’à 200 kWh de consommation électrique par an. Pour laver son linge tout en maîtrisant sa consommation d’énergie, il convient de :

  • privilégier les cycles courts à 30° et éviter de faire bouillr le linge
  • lancer une lessive uniquement quand le tambour est bien rempli
  • vérifier la propreté du filtre de la machine

Et faire sécher son linge à l’air libre ! La consommation énergétique d’un sèche-linge peut en effet atteindre jusqu’à 350 kWh (plus qu’une machine à laver !). Autant étendre son linge dehors quand c’est possible !

Le lave-vaisselle : c’est mieux que la vaisselle à la main, mais…

Il consomme moins d’eau qu’en lavant la vaisselle à la main, certes, mais il dépense plus d’énergie à raison de 250 kWh en moyenne et par an.

Comme pour la machine à laver, le mieux est encore de le lancer une fois plein et d’utiliser le mode « Eco » pour gagner en consommation d’électricité.

Et la télévision, box internet, ordinateur, grille-pain, cafetière et fer à repasser ?

Indispensables dans notre vie quotidienne, ces appareils consomment bien sûr moins d’énergie que ceux mentionnés plus haut (moins de 150 kWh/an selon le type d’appareil).

Pour autant, mieux vaut ne pas les laisser brancher ni en veille si on ne les utilise pas car le kWh le moins cher est toujours celui que l’on ne consomme pas !

Pour finir et s’il fallait retenir encore une chose sur les appareils énergivores, ce serait de penser à investir dans de l’électroménager performant. Les nouvelles étiquettes énergie sont là pour nous aider à faire le bon choix.

N’hésitez pas à consulter aussi les conseils de l’ADEME et ceux de GEG, ainsi que les articles publiés régulièrement sur le Blog de GEG, rubrique Economie d’Energie !

Partager

Comments are closed.